Psycho

L’angoisse

L’angoisse est un état psychologique voisin de l’anxiété. L’angoisse est une manifestation profonde d’inquiétude. Elle peut survenir de manière ponctuelle et disparaître rapidement. Elle se manifeste souvent par des troubles physiques mineurs apparaissant et augmentant en quelques minutes tels que la sensation de serrement au niveau de l’estomac, des palpitations, la transpiration, des problèmes respiratoires, des nausées, des évanouissements, des troubles du sommeil, des frissons, de la fatigue ou des pleurs. L’angoisse peut être traitée par une prise en charge psychologique ou par des traitements médicamenteux chimiques, type anxiolytiques, ou naturels, type homéopathie ou tisanes.
La crise d’angoisse (ou crise de panique) se caractérise par une peur intense et incontrôlée chez la personne qui en est victime. Cette angoisse porte le plus souvent sur la crainte de mourir ou encore la peur de perdre le contrôle, devenir fou, sans possibilité de se raisonner tant que dure l’attaque de panique, de quelques minutes à plusieurs heures. On estime entre 1 et 3% le risque de faire un trouble panique durant sa vie. Ce trouble est deux à trois fois plus fréquent chez la femme que chez l’homme et s’observe plus souvent chez les sujets jeunes (surtout entre 25-44 ans).

Causes

La crise d’angoisse peut survenir brutalement, au milieu de la nuit par exemple, ou être déclenchée par des facteurs comme une foule, un endroit clos, etc. Elle traduit souvent un trouble sous-jacent telle qu’une dépression, une névrose ou une phobie. La crise d’angoisse est un nuage de fumée cachant un traumatisme refoulé, qu’il s’agisse d’un traumatisme de l’enfance ou d’un traumatisme d’apparition récente (décès, accident, séparation, etc.), qui est l’élément déclencheur d’une névrose post-traumatique.

Symptômes

Les signes physiques sont ceux d’une personne terrorisée : accélération du rythme cardiaque(palpitations, tachycardie), pâleur, tremblements, transpiration, sensation de d’étouffement ou d’étranglement, douleurs thoraciques, nausées, vomissements et douleurs abdominales, vertigeset maux de tête, ainsi qu’un sentiment de peur déraisonnée. Les crises de panique nécessitent à la fois un traitement médicamenteux et une thérapie.

Traitement

Le traitement de la crise d’angoisse à long terme repose sur le traitement du trouble sous-jacent, par le biais par exemple d’une thérapie comportementale et cognitive. Le traitement de ses symptômes passe généralement par un traitement à base d’anxiolytiques, notamment les benzodiazépines (diazépam, alprazolam, lorazépam, clonazépam, etc.). La consultation d’un médecin est indispensable en raison de la dépendance qu’ils provoquent. C’est la raison pour laquelle certains médecins leur préfèrent parfois les antidépresseurs de type ISRS.

Vous pourriez aussi aimer